Toxine botulique

Présentation
La toxine botulique ou botulinique ou encore Botox est produite par une bactérie appelée Clostridium botulinum. Elle agit au niveau de la jonction neuro-musculaire, plus précisément au sein des fibres cholinergiques, empêchant la libération d’acétylcholine dans la plaque motrice, entraînant ainsi une paralysie du groupe musculaire touché. Utilisée depuis 1980 en neuro-ophtalmologie pour le traitement du strabisme et du blépharospasme, l’indication à un traitement par la toxine botulique s’est rapidement étendue à d’autres pathologies comme le torticolis spasmodique, l’hémispasme facial, la crampe de l’écrivain, mais aussi à des spécialités très diverses comme la gastro-entérologie, l’urologie, la proctologie, la gynécologie et plus récemment au traitement de l’hyperhydrose. C’est le Pr Carruthers de Vancouver au Canada qui a découvert l’effet positif de la toxine botulique sur les rides, permettant à la médecine esthétique de faire un énorme bond en avant. La toxine botulique occupe actuellement une place de choix pour le traitement des rides, notamment pour celles situées sur le haut du visage, en neutralisant les contractions musculaires responsables des rides d’expression. On obtient ainsi un effet lissant naturel, et ce, pour une durée de 4 à 6 mois. Un nouveau traitement peut alors être à nouveau réalisé.

Indications

  • Traitement des rides d’expression
  • En prévention dès 35 ans

Zones d’injection
Il existe 3 zones d’injections principales. Celles-ci se font en intra-musculaire avec une aiguille très fine, et sont pratiquées sans anesthésie. Toutefois, pour le confort du patient, l’application d’une crème anesthésiante est possible.

  • Rides du front: muscle frontal > 2 à 3 faisceaux musculaires selon les individus
  • Rides du lion: muscle procerus, muscle corrugator
  • Rides de la patte d’oie: muscle orbiculaire de l’oeil

Traitement
Il s’étale sur 2 ou 3 séances. Il débute par un diagnostic musculaire, car chaque patient est unique. On réalise ensuite des photos puis les injections sont effectuées. Le patient reviendra après 2 à 3 semaines afin d’effectuer d’éventuelles corrections.

Les suites
Après le traitement, on peut ressentir une légère chaleur, un léger tiraillement ou un érythème, qui s’amenderont spontanément. Et le botox ? Le botox est de la toxine botulique. c’est un mot qui a été propagé par les séries TV mais c’est une marque.

Toxine botulique
5 (100%) 22 votes